Quel diplôme doit-on avoir pour monter son salon de coiffure ?

Publié le : 19 avril 20223 mins de lecture

Un certain nombre de formations complémentaires sont disponibles pour consolider les compétences acquises après un CAP Coiffure. Vous apprendrez notamment à encadrer et à gérer une équipe, à prendre en charge la gestion commerciale et financière du salon et à organiser votre travail de manière efficace et cohérente. Après avoir suivi avec succès ces cours et obtenu la certification, vous recevrez un diplôme ou une qualification pour ouvrir un salon de beauté. Veuillez noter que l’apprentissage à distance est de plus en plus populaire dans le monde de la coiffure. N’hésitez pas à contacter les centres de formation concernés. Découvrez les différentes formations en coiffure qui vous permettront de concrétiser votre projet professionnel !

Brevet professionnel de coiffure

Le Brevet Professionnel Coiffure est tellement populaire qu’on pense souvent que c’est le seul et unique diplôme qui donne les clés pour ouvrir un salon de coiffure, mais ce n’est pas le cas : le BP Coiffure, qui peut être passé directement après le CAP, dure deux ans en contrat d’apprentissage. Les cours comprennent la gestion, la finance, l’administration et la gestion commerciale, ainsi que le perfectionnement des techniques de coupe, de stylisme et de coloration. Le cours de coiffure est essentiel si vous voulez affiner vos compétences professionnelles et ouvrir votre propre salon de beauté.

Brevet de Maîtrise

Le Brevet de Maîtrise de la coiffure est une formation diplômante de niveau Bac +2, généralement réalisée en deux ans ; il est également possible d’intégrer cette formation en coiffure après l’obtention du BP Coiffure. Les titulaires du CAP Coiffure peuvent également s’inscrire s’ils ont une expérience professionnelle d’au moins cinq ans. Sans négliger les aspects techniques, ce cours met l’accent sur la fonction entrepreneuriale du gestionnaire de salon de coiffure, permettant aux étudiants d’améliorer leurs compétences et d’assurer la satisfaction de leurs futurs clients.

BTS coiffure et CQP

Le BTS coiffure (bac +2) est ouvert aux bacheliers professionnels ainsi qu’aux BP coiffure, qui peuvent ouvrir un salon de coiffure. Là aussi, ils suivent des modules de formation spécialisés dans la gestion quotidienne d’un salon de coiffure et le management d’une équipe de coiffeurs et d’esthéticiennes. De nombreux cours sont consacrés aux aspects techniques de la coiffure, leur permettant d’être 100% opérationnels une fois sur place et de gérer les différentes missions et aspects d’une telle activité. Le certificat de qualification professionnelle de responsable d’institut de beauté (CQP) est aussi un diplôme enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Pleinement reconnue comme coiffeur, cette formation est particulièrement appréciée des titulaires d’un diplôme de coiffure souhaitant ouvrir un institut de beauté par la formation continue ou la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Plan du site